Que sont les Web Vitals de Google et quel est leur impact sur votre site Web et votre entreprise ?

Plus vos web vitals sont bons, plus vous avez de chances de figurer sur la première page de Google.

Au début du mois de mai 2020, Google a annoncé la sortie de 3 Web Vitals. Il s’agit de trois nouveaux facteurs que Google utilisera pour mesurer la convivialité de votre site Web. Plus vos web vitals sont bons, plus vous avez de chances de figurer sur la première page de Google.

Dans cet article, nous allons voir :

  • Ce que sont les 3 Web Vitals
  • Pourquoi Google a introduit les Web Vitals
  • L’importance des Web Vitals pour votre site web
  • Comment mesurer les Web Vitals de votre site web
  • Comment améliorer les Web Vitals de votre site web
  • Ce à quoi vous pouvez vous attendre lorsque vous commencez à travailler sur vos Web Vitals

En outre, je vous donnerai mon opinion sur les exigences de plus en plus strictes de Google et sur la façon dont vous pouvez y faire face de manière significative.

Pourquoi Google lance-t-il “Web Vitals” ?

Google détermine la position de votre site Web dans les résultats de recherche en ligne en fonction de plusieurs facteurs, notamment

  • La similarité du contenu d’une requête de recherche avec le contenu de votre site web : plus la requête de recherche est similaire, plus elle a de chances d’être bien classée dans Google.
  • Votre localisation : vous obtenez des résultats différents si vous vous promenez dans la rue à Paris, Bruxelles ou Marseille et que vous recherchez un restaurant italien sur votre smartphone.
  • La compatibilité mobile de votre site web : plus votre site web est convivial sur différents types d’écrans, mieux il sera classé dans Google.
  • La fiabilité de votre site web : plus votre site est sécurisé, plus il a de chances d’être bien classé dans Google.
  • La vitesse de votre site web : plus votre site est rapide, plus il a de chances d’être bien classé dans les résultats de recherche en ligne, ce qui se traduit par un plus grand nombre de visiteurs.

Bien que Google ait toujours accordé une grande importance à la convivialité des sites web, il va désormais plus loin.

Avec l’introduction des 3 premiers Web Vitals, Google indique clairement :

  • Comment ils mesureront dorénavant la convivialité de votre site web.
  • Comment évaluer la convivialité de votre site web.
  • Comment optimiser votre site web.

Google souhaite un internet plus convivial et plus rapide, et veut donc de ce fait vous aider à optimiser votre site web.

Ce qui est une bonne idée en soit, mais je pense qu’il s’agit d’un exercice difficile pour la plupart des propriétaires d’entreprises qui ne sont pas spécialistes du marketing.

Quels sont les 3 Web Vitals ?

Google souhaite que vous optimisiez votre site Web dans les domaines suivants :


image https://web.dev/vitals/
  • Largest Contentful Paint : il indique la vitesse de chargement de vos pages web. Google exige que l’élément le plus important d’une page soit sur l’écran de vos visiteurs en moins de 4 secondes, et de préférence plus rapidement.
  • First Input Delay : il indique l’interactivité de votre site web. Google exige que les premières lettres, images ou vidéos de vos pages Web apparaissent dans un délai de 300 millisecondes sur l’écran de vos visiteurs.
  • Cumulative Layout Shift : cela indique la stabilité de votre site web. Moins les différents éléments de votre site web bougent lorsque vous chargez les différentes pages de votre site, meilleur est votre score.

Pour chacune de ces Web Vitals, Google calcule une moyenne basée sur les 75 % de pages les mieux chargées sur les smartphones, les tablettes et les ordinateurs de bureaux. Il ne suffit donc pas d’optimiser la version de bureau de votre site Web. La convivialité de la version mobile de votre site web est tout aussi importante !

Ce n’est pas surprenant si l’on sait que l’utilisation du mobile est en constante augmentation et que Google utilise un index mobile-first depuis un certain temps déjà. Google privilégie systématiquement les sites web qui se chargent rapidement et sont conviviaux sur les appareils mobiles tels que les smartphones.

L’introduction de Web Vitals rend cela encore plus évident.

Pourquoi les Web Vitals sont-ils importants pour votre site web ?

Plus les Web Vitals de votre site sont bons, plus vous avez de chances d’être bien classé sur la première page de Google et plus vous avez de chances d’attirer des visiteurs et des clients intéressés par votre entreprise. Plus votre score Web Vitals est mauvais, moins bien vous serez positionnés, et de fait, moins vous attirerez de visiteurs et de clients. C’est aussi simple que cela.

Que remarquons-nous maintenant ? Deux Web Vitals sur trois sont liés à la vitesse de votre site web. En d’autres termes, la vitesse de votre site web devient encore plus importante pour votre référencement et le résultat net de votre entreprise, si vous dépendez du succès de votre site web bien sûr.

Il n’est donc pas seulement important de mettre du contenu pertinent sur votre site web et d’avoir un beau site web. Si d’autres sites web sont tout aussi pertinents et beaux, mais beaucoup plus rapides que le vôtre, le classement de votre site web et le nombre de visiteurs via Google diminueront considérablement.

Comment mesurer les “Web Vitals” de votre site web ?

Google souhaite vraiment que vous optimisiez la convivialité de votre site Web. Et que vous continuez à le faire. C’est pourquoi ils ont inclus les 3 Web Vitals dans les rapports de plusieurs outils d’analyse comme Google PageSpeed Insights et Google Search Console.

Si vous surfez sur ces outils et entrez l’URL de votre site web, vous verrez immédiatement comment votre site se porte et ce que vous pouvez améliorer. Vous voulez que ce soit encore plus facile ? Si ce n’est déjà fait, téléchargez Google Chrome, le navigateur made in Google, et l’extension LightHouse. En cliquant sur l’icône représentant un “phare”, vous obtiendrez un rapport sur la version de bureau et la version mobile de la page que vous visitez à ce moment-là.

Les 3 Web Vitals sont clairement visibles sur chacun de ces rapports.

Notez cependant, qu’il y a souvent des variations entre les scores obtenus lors d’évaluations successives de la même page de votre site web. C’est pourquoi nous recommandons de tester la même page plusieurs fois, puis de faire une moyenne.

La structure et le contenu des pages de votre site varient, tout comme l’analyse de leur convivialité et rapidité. En d’autres termes, il est important de tester les Web Vitals pour différents types de pages de votre site Web, et pas seulement pour votre page d’accueil.

Les scores des versions mobile et de bureau de vos pages web seront différents : après tout, il y a souvent des composants différents sur les différentes versions d’une même page. Vous pouvez donc gagner en rapidité sur vos pages mobiles en supprimant des composants inutiles sur la version de bureau, mais soyez prudent.

Si vous laissez trop de contenu sur la version mobile de votre site web, cela peut également influencer l’indexation et le classement de la version de bureau de votre site web. Comme évoqué plus haut, Google utilise un index mobile-first depuis un certain temps déjà. Pour plus d’informations et de conseils, découvrez la documentation officielle de Google.

Il n’existe donc pas de score unique pour le tableau le plus riche en contenu de votre site Web, ni pour les autres indicateurs Web, ni même pour les pages individuelles de votre site Web. Si vous effectuez des tests plusieurs fois de suite, vous pouvez calculer un LCP moyen pour les différentes pages (page principale, page de contact, page de services, etc…).

Comment améliorer les “Web Vitals” de votre site web ?

Les rapports que j’ai mentionnés ci-dessus vous donnent des indications sur les éléments que vous pouvez optimiser et la priorité que vous devez leur accorder. Certains problèmes de votre site Web ont un impact plus important sur la convivialité et doivent donc être résolus plus tôt.

Cela semble bien, mais si vous n’avez pas de connaissances techniques, l’optimisation de votre site web peut être assez difficile. C’est pourquoi j’aime donner les conseils suivants pour améliorer la convivialité de votre site Web. Cependant, si vous semblez perdus dans cette démarché, il vous faudra peut-être faire appel a une agence web de vous aider.

Se renseigner avant de se lancer

Avant de développer votre site web, il est préférable de prendre quelques décisions stratégiques :

  • Enregistrez votre site web auprès d’un hébergeur fiable et assurez-vous qu’il fournit une version récente de PHP et suffisamment de mémoire.
  • Demandez également à votre hébergeur d’installer le protocole HTTP/2 et la compression gzip pour réduire la taille des fichiers de votre site web, de sorte que vous n’ayez pas à envoyer autant de gros fichiers aux navigateurs web de vos visiteurs. Cela accélérera votre site Web et améliorera le classement de votre site par Google.

Ne vous encombrez pas d’éléments inutiles

Lorsque vous développez votre site web, il est préférable de prendre en compte les éléments suivants :

Utilisez le moins de code possible : écrivez un code soigné et minimaliste, ou utilisez des systèmes de gestion de contenu (tels que WordPress ou Drupal) et des thèmes préfabriqués qui contiennent le moins de code possible. Moins vous devez envoyer de code aux navigateurs de vos visiteurs, plus votre site web s’affichera rapidement et sera mieux jugé par Google.

J’insiste sur le côté “le moins de code possible”. Car en effet, de nombreux thèmes destinés à être utilisés sur des CMS tels que WordPress, embarquent de nombreuses options inutiles pour vos projets. En tant qu’utilisateur lamba, vous ne ferez pas la différence, mais Google oui. C’est la à nouveau qu’il est important de s’adresser à des spécialistes. Par exemple, une bonne agence wordpress créera un thème sur mesure, 100% adapté à votre besoin.

Quand vous faites le choix de créer vous même le site de votre entreprise, vous devez souvent faire un compromis entre un thème avec beaucoup d’éléments prédéfinis qui vous permettent de créer rapidement un beau site Web et des thèmes plus spartiates qui contiennent moins de code. Vous pouvez optimiser chaque thème, mais ce choix initial entre facilité d’utilisation et rapidité est une décision de conception importante qui a des conséquences sur votre référencement.

Utilisez le moins possible de code et de services externes (sous forme de plugins ou non) sur votre site web. Chaque nouvelle fonctionnalité (comme les formulaires, une boutique en ligne, une bannière de cookies…) place des lignes de code supplémentaires sur votre site web qui, souvent, appellent également d’autres sites web et serveurs web. Cela ralentit votre site web, et si vous ne mettez pas à jour les plugins externes régulièrement, vous courez un plus grand risque de piratage. Nous évoquerons ce point dans un prochain article.

Accélérer votre site web

Une fois que vous avez développé votre site web, vous pouvez appliquer plusieurs techniques pour l’accélérer :

  • Utilisez une mise en cache intelligente : la mise en cache vous permet de ne pas avoir à charger vos pages web à partir de zéro dans les navigateurs web de vos visiteurs. Ces composants peuvent être lus à partir d’une copie stockée dans le navigateur de l’utilisateur et/ou d’un ou plusieurs serveurs externes, sans avoir à exécuter la partie PHP/MySQL du code. Cela accélère votre site web pour les visiteurs. Nous vous recommandons d’installer une mise en cache du navigateur, une mise en cache basée sur le serveur et une mise en cache de l’objet, et de créer des caches distincts pour les utilisateurs de votre site Web sur les téléphones mobiles et sur les ordinateurs.

Cela semble technique, mais il existe souvent des plugins simples qui facilitent grandement la tâche. Je reviendrai sur ce point dans un instant.

  • Réduisez la taille des fichiers HTML, des polices de caractères, des feuilles de style en cascade (CSS) et des fichiers JavaScript et combinez-les de manière à avoir moins de fichiers séparés à envoyer aux navigateurs de vos visiteurs. Moins il y a de fichiers, plus c’est rapide et mieux c’est.
  • Réduisez également la taille des images sur votre site et utilisez des formats de fichier modernes comme WebP. Google en est un adepte. Il existe aujourd’hui de nombreux services qui permettent de réduire la taille des fichiers de vos images sans en sacrifier la qualité.
  • Montrez différentes versions de la même image sur différents types d’écrans en fonction de la taille de l’écran : des photos plus grandes sur des écrans de bureau à haute résolution et des photos plus petites sur des écrans de smartphone, surtout si les smartphones n’ont pas encore d’écran à haute résolution.
  • Utilisez le chargement différés (Lazy Loading) pour vos fichiers multimédias. Avec le chargement différé, les images et les vidéos de votre site web se chargent lorsqu’elles apparaissent à l’écran, et non lorsque la page se charge. Si vous ne le faites pas, les images et autres médias retardent le chargement de votre page, et c’est dramatique pour le Web Vital “First Input Delay”.
  • Utilisez également un réseau de diffusion de contenu (Content Delivery Network). Cela vous permet de conserver votre site web sur différents serveurs à différents endroits. Les visiteurs de votre site web verront alors la copie stockée sur le serveur le plus proche d’eux. Par exemple, nous utilisons un réseau de diffusion de contenu pour nos images avec des serveurs dans différents pays sur tous les continents, à l’exception de l’Antarctique. Cela signifie que les Américains verront le site Effet Papillon à partir de serveurs américains, et les Asiatiques à partir de serveurs asiatiques.
  • Utilisez les pages mobiles accélérées (Accelerated Mobile Pages) pour accélérer le chargement de (certaines parties de) votre site web sur les appareils mobiles dotés d’une mauvaise connexion internet.

Avez-vous un site Web WordPress ? Vous pouvez alors facilement activer ou désactiver la plupart des éléments ci-dessus avec un seul plugin : Autoptimize ou WP Rocket. Les deux existent en version gratuite, ou payante avec plus d’options.

À quoi faut-il s’attendre lors de l’optimisation de vos Web Vitals ?

Sans être un expert de l’optimisation web, attendez-vous a un travail long et fastidieux, surtout si vous utilisez un CMS et un thème tout fait. Cependant, En prenant les bonnes décisions avant et pendant le développement, et en combinant les bons plugins, vous aurez déjà parcouru une bonne partie du chemin.

Notez cependant qu’une modification de vos paramètres de mise en cache peut accélérer le chargement de votre site Web (le délai de première saisie sera plus court et donc meilleur), mais la même modification peut aussi faire en sorte que les différents composants de votre site Web se décalent lorsque vous le chargez (dans ce cas, votre décalage cumulatif de mise en page sera moins bon). N’oubliez donc pas que vous devrez effectuer de nombreux tests et évaluations avant d’obtenir un site Web optimisé qui correspondent à vos idées.

 

 


Test Google Page Speed du site incubateurdigital.com

Mais encore une fois… on ne peut jamais avoir les vitales de son site web 100% correctes. Il est toujours possible d’apporter des améliorations, mais certaines choses sont difficiles à ajuster. Par exemple, nous obtenons de très bonnes notes de pour la version de bureau de la page d’accueil de notre site web, mais Google ne nous donne “que” 92 % pour la version mobile de notre site web.

Ainsi, selon Google, il est encore possible d’améliorer la situation, mais nous n’allons pas apporter ces améliorations comme ça. Nous avons un certain nombre de raisons pour cela.

Google veut bien faire, mais…

  • L’optimisation de votre site web prend du temps. Et le temps coûte de l’argent. C’est pourquoi vous devez évaluer jusqu’où vous voulez aller. Vous devez toujours obtenir un retour sur investissement clair. Et vous ne pouvez calculer le retour sur investissement que si vous avez des objectifs clairs pour votre site web.
  • Après la publicité de bouche à oreille, notre site web est notre principale source de prospects et de nouveaux clients. C’est pourquoi j’aime investir dans le marketing de contenu et l’amélioration continue de la convivialité de notre site web. Mais il y a des limites.
  • J’ai personnellement passé deux jours à optimiser nos vitrines Web avant d’écrire cet article, et notre site Web était déjà pratiquement au niveau. D’après Google, il est encore possible d’améliorer les choses, mais je suis persuadé qu’une optimisation plus poussée de notre site Web ne nous permettra pas d’obtenir davantage de pistes. C’est pourquoi je vais arrêter l’optimisation pour le moment.
  • Vous devez également faire un choix quelque part : Google souhaite que votre site Web soit convivial et rapide. Et qu’il contient un bon contenu. Vous pouvez donc obtenir un score optimal avec un site Web blanc avec des lettres noires, des éléments de navigation simples et un bon contenu. Mais l’expérience utilisateur disparaît alors. Je préfère garder un peu d’expérience graphique sur notre site web. Désolé, Google.

En particulier pour les sites Web qui contiennent peu de contenu (écrit) et attirent principalement des visiteurs qui recherchent le nom de l’entreprise (comme les restaurants, les boulangeries et les garages par exemple), vous n’avez pas besoin de passer des heures et/ou des milliers d’euros pour l’optimisation continue de vos Web Vitals. Les clients vous trouveront de toute façon.

En outre, le contenu de votre site web reste plus important que les Web Vitals de votre site web. Google déclare :

“Bien que tous les composants de l’expérience de la page soient importants, nous donnerons la priorité aux pages contenant les meilleures informations, même si certains aspects de l’expérience de la page ne sont pas satisfaisants. Une bonne expérience de la page ne doit pas l’emporter sur un contenu excellent et pertinent.”

Merci pour ça ! Je continuerai avec plaisir à créer du marketing de contenu. Partager du bon contenu via notre blog et notre podcast reste le moyen le plus naturel pour moi de vous attirer, vous informer, vous inspirer et vous convaincre de devenir mes nouveaux clients. Et il doit en être de même pour votre entreprise.

Et maintenant ?

Avec ses Web Vitals, Google indique désormais clairement ce qu’il attend de la convivialité de votre site web, comment vous pouvez mesurer la convivialité de votre site et comment vous pouvez l’améliorer.

Et Google le fait d’une manière assez impérative, presque dictatoriale. Si les Web Vitals de votre site sont sous-optimales, vous vous ferez botter le cul et attirerez moins de visiteurs.

Google attend également de vous que vous continuiez à optimiser la convivialité de votre site web. Les 3 Web Vitals seront suivis par d’autres Web Vitals. Continuez donc de vous informer et de rester à jour sur les politiques recommandées par Google.

Besoin d'une Agence de Communication et Web ?